Union des radioclubs, radioamateurs et écouteurs

Pour un radioamateurisme authentique et moderne

Questions à l'administration

Très prochainement l'URC au sein du Collectif de défense du radioamateurisme va rencontrer l'administration et lui posera les questions suivantes

 

 

Question n°1 : reclassement des opérateurs de classe 2

Pourquoi dans l’arrêté du 8 mai 2012, les opérateurs de classe 2 n’ont pas été reclassés en classe 1 comme cela s’est fait dans les autres pays d’Europe.

Question n°2 : Licence de classe 3

Pourquoi dans l’arrêté du 8 mai 2012, la réussite à l’épreuve de législation ne donne t’elle plus la possibilité d’obtenir une licence de classe 3 avec un indicatif comme auparavant. Pourquoi la réussite de cette épreuve est elle maintenant limitée dans le temps ?

Question n°3 : Licence novice reconnue CEPT

Est il envisageable de réformer les examens en vue de l’obtention du certificat d’opérateur dans l’optique de créer une nouvelle classe novice reconnue par la CEPT ?

Question n°4 : Extension des droits pour la classe 3

Peut-on envisager une extension des droits des opérateurs en classe 3 ?

Question n°5 : Manipulation exceptionnelle de station

L’administration peut elle donner officiellement des dérogations d’émission à des non radioamateurs, dans des cas exceptionnels bien précis ?

Question n°6 : Affectation des fréquences radioamateurs

Peut-on envisager l’affectation en France de toutes les fréquences attribuées aux radioamateurs par le RR ?

Question n°7 : Epreuve de télégraphie

Est il envisageable de réinstaurer une épreuve de télégraphie facultative ?

Question n°8 : Indicatifs

Est il envisageable de pouvoir utiliser des indicatifs qui ont déjà été utilisé par le passé ? Peut-on envisager de pouvoir attribuer un autre préfixe que TM pour les indicatifs spéciaux

 

      


Union des radioclubs, radioamateurs et écouteurs

Pour un radioamateurisme authentique et moderne

Copyright URC 2015